De Rio à Mangaratiba 5-44

Une semaine au Surf Camp

Il est 6h du matin, Diego a allumé la radio. C’est donc sur un air des Beatles que nous nous réveillons au Surf Camp. Le temps d’avaler un bon petit déjeuner, et nous prenons la route en direction de son club de surf. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, Diego est professeur de surf pour une association offrant des cours gratuits aux enfants défavorisés. Arrivés là-bas, nous retrouvons donc deux de ses élèves. Malgré l’heure matinale et leurs mines fatiguées, ils ont l’air impatients d’aller surfer ! Nous nous dirigeons donc vers la plage sans plus attendre…

De Rio à Mangaratiba 3-44

Une fois sur place, nos deux apprentis surfeurs prennent d’abord le temps d’observer les conditions du jour (vent, taille des vagues, etc).

De Rio à Mangaratiba 4-44

 Et 15 minutes plus tard, les voilà sur leurs planches !

De Rio à Mangaratiba 8-44

Nous passons ainsi une journée tranquille. On en profite pour se ballader (à pied pour changer), et découvrir les plages des environs.

Nous restons finalement une petite semaine au surf camp, durant laquelle nous travaillons principalement à la mise à jour de notre blog.

Mais nous prenons également le temps de fêter l’anniversaire de Florence, le 9 août ! Pour l’occasion, les parents de Diego nous invitent à leur barbecue organisé pour la fête des pères. C’est donc en famille et dans la bonne humeur que Florence souffle ses 27 bougies.

Puis le 12 août, nous reprenons notre route. Enfin, ce jour-là, on a surtout repris l’autoroute ! Et ça s’est beaucoup mieux passé que la première fois. L’accotement était bien large comme prévu, et il ne s’est pas transformé en bande pour Autobus à Grande Vitesse.

De Rio à Mangaratiba 26-44
Après plusieurs heures à pédaler, la faim a commencé à se faire sentir. C’est alors que nous avons reçu un signe du destin…

De Rio à Mangaratiba 24-44

Et comme ce genre de signe ne se refuse pas, nous voilà 30 minutes plus tard, avec nos hamburgers providentiels.

De Rio à Mangaratiba 25-44

Une fois nos batteries rechargées, nous pédalons quelques heures de plus, histoire de brûler les quelques calories ingurgitées plus tôt. C’est alors que nous découvrons un parc d’attraction abandonné sur le bord de la route. On en profite pour faire quelques tours de manège dans la magie de Noël. Surréaliste !

Quelques kilomètres plus loin, nous croisons une chienne et son chiot. Impossible de résister à leurs bouilles attendrissantes, une petite pause câlins s’impose.

Après tout ça, nous arrivons à notre destination du jour : Mangaratiba. Nous avons prévu d’y prendre un bateau le lendemain matin pour rejoindre l’île d’Ilha Grande. Nous cherchons donc un endroit où passer la nuit… C’est là que nous rencontrons Ludmilla, une Brésilienne ayant vécu plusieurs années en Angleterre. Ce qui nous facilite les choses, vu qu’elle parle très bien anglais. Ludmilla a une chambre de libre chez elle, et elle nous propose d’y passer la nuit. Génial !
Sa maison est en bord de mer, et la vue est plutôt sympa…

De Rio à Mangaratiba 40-44

La chambre par contre est un peu rudimentaire, et la douche a été sponsorisée par Claude François…

De Rio à Mangaratiba 43-44

Mais nous nous en accommodons très bien. Ses enfants nous ont directement réquisitionné pour une partie de foot.

De Rio à Mangaratiba 42-44

Petit conseil déco de Ludmilla : Si vous ne savez pas quoi faire de votre vieille cuvette de WC, voici la solution ! Faites-y pousser vos herbes aromatiques, et vos petits plats n’auront plus jamais la même saveur !

De Rio à Mangaratiba 41-44

Réveil le lendemain matin à l’aube, pour aller prendre le ferry direction Ilha Grande.

De Rio à Mangaratiba 44-44

Une réflexion sur “ Une semaine au Surf Camp ”

  1. Salut les voyageurs.
    Un petit mot spécial pour le grand flo de sa grande cousine.
    Je t’embrasse fort et sais que parfois l’éloignement peut être un peu difficile.
    On sait que tu es là avec nous, ainsi va la vie.Alors continuez à vivre cette formidable aventure en nous faisant partager vos moments d’émerveillement et de découvertes. La vie est belle!!!
    On vous embrasse.
    PS: on va bien trouver une destination ou vous rejoindre avant la fin…c’est trop tentant!!!!
    bisous bisous

Laisser un commentaire